75640942
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Les champs signalés d'un * sont obligatoires.
AMF page 2

Vous investissez en bourse sans le conseil de votre intermédiaire

Vous investissez de votre propre initiative dans une action, une obligation,

un fonds ou une SICAV

 

Exemple : via internet, vous passez un ordre d’achat d’actions cotées sur Euronext Paris.

Si vous souhaitez investir directement, et sans bénéficier d’un conseil, en actions cotées sur un marché réglementé, en obligations, en fonds ou SICAV…, votre intermédiaire n’est pas tenu de vous poser des questions, ni sur votre objectif d’investissement et votre situation financière, ni sur vos connaissances et expérience financières. Il doit alors vous informer qu’il ne vérifiera pas si cet investissement vous convient.


Dans tous les autres cas, notamment si vous investissez dans un produit « complexe » ou très risqué

 

 

Exemple : vous prenez l’initiative d’investir vous-même sur des warrants sur le site internet de votre intermédiaire.

Si vous souhaitez investir sur des produits « complexes » et/ ou très risqués (en particulier ceux qui amplifient les pertes ou les gains par le jeu d’un « effet de levier »), votre intermédiaire doit alors vérifier que vous possédez les connaissances et l’expérience nécessaires pour comprendre le fonctionnement et les risques du service ou produit que vous souhaitez souscrire.

S’il conclut que vous n’avez pas les connaissances et l’expérience suffisantes, il doit vous mettre en garde préalablement à l’exécution du service demandé : c’est son devoir d’alerte. Vous pourrez ne pas le prendre en compte en décidant d’investir, mais cela relèvera de votre entière responsabilité.

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?