75640942
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Les champs signalés d'un * sont obligatoires.
Mars 2017 : Printemps? Printemps Arabe, Printemps Américain,Printemps Economique en France.

Mars 2017 : Printemps? Printemps Arabe, Printemps Américain,Printemps Economique en France.

Posté le 24/03/2017

Et si enfin on s’approchait même en France de notre printemps économique.  On sort peut être d’un long hiver, où le moral des citoyens était au plus bas, mais aujourd’hui on entend de plus en plus, des « ça va bien pour moi ».Les entreprises se mettent à réinvestir, le chômage diminue, la bourse remonte ...

Et si enfin on s’approchait même en France de notre printemps économique.  On sort peut être d’un long hiver, où le moral des citoyens était au plus bas, mais aujourd’hui on entend de plus en plus, des « ça va bien pour moi ».

Les entreprises se mettent à réinvestir, le chômage diminue, la bourse remonte, les taux d’intérêt remontent. Les journaux n’arrêtent pas de citer de bonnes nouvelles : dixit le Monde du 28 février 2017 : « M. Warren Buffet sur la solidité de l’économie américaine, utilise cette expression : Chaque décennie ou presque des nuages noirs vont remplir le ciel de l’économie et brièvement, il va pleuvoir de l’or. Lorsque de telles averses se produisent, il est impératif de se précipiter dehors en portant des bassines, pas de petites cuillères ».

Nous subissons peut être trop de tempêtes pour que les plus défaitistes ne croient plus au rayon de soleil, mais surtout c’est tellement plus facile de commenter une inondation dans un village, qu’une plage de sable blanc un jour d’été

Tous les signes de la croissance sont là. Nous ne sommes qu’en mars, il faudra s’attendre aux giboulées de mars.

Mais la vie économique est comme la météo. Après la pluie le beau temps. Et il ne faudra pas attendre  le mois d’août pour acheter son maillot de bain pour les vacances.

Il en va ainsi de la Bourse, les actions remontent, il ne faut pas attendre  les prochaines tempêtes d’hiver pour réinvestir.

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?